Luc Montagnier au secours de Benveniste

jeudi 9 juillet 2009
popularité : 25%

Nous avons eu le privilège d’être formés par Paul Nogier qui le premier a mis en évidence la possibilité qu’a notre organisme de percevoir et de réagir aux signaux électromagnétique les plus faibles que nous pouvons mesurer par les réactions du pouls, et cela malgré le bruit de fond électromagnétiques qui nous entoure.

Avec Luc Montagnier qui retrouve à sa façon les découvertes de Jacques Benvéniste, nous entrons dans une ère nouvelle, celles des recherches expérimentales qui viennent démontrer la non absurdité et la possible réalité des découvertes empiriques d’Hahnemann et de Paul Nogier. En plus il nous en donne quelques explications.

C’est une avancée extraordinaire que nous attendions depuis longtemps et nos successeurs auront eu le privilège de participer à cette intégration entre la science moderne et la science empirique. Devant l’accumulation des critiques entendues depuis des années, nous n’imaginions pas que cette révolution culturelle pourrait se faire aussi rapidement. Bien sûr le chemin sera encore long, et nous savons que la bataille n’est pas gagnée, mais sans aucun doute, le point de non retour est franchi.
C’est la première fois que j’entends un biologiste aussi éminent utiliser comme nous le langage de la physique pour expliquer certains mécanismes biologiques encore largement ignorés.

Les mots prononcés par Luc Montagnier, qui très probablement n’a aucune idée de ce qu’est l’auriculomédecine, sont ceux de notre quotidien : fréquences, signal, dilution, DNA, RNA, information electromagnétique, ondes, transmission, résonnances etc.

Ecoutons cette extraordinaire conférence de Luc Montagnier


Commentaires  forum ferme

Logo de Pierre CARLON
Luc Montagnier au secours de Benveniste
mercredi 26 août 2009 à 18h01 - par  Pierre CARLON

Bonjour,

S’en déplaise à certains la Mémoire de l’eau est bel et bien réelle,

Dans ma pratique de THERAPIE INFORMATIVE GENIQUE HOLISTIQUE Je fais préparer des potions successives avec un seul globule contenant la CARTE INFORMATIVE analogique (donc homoeopathique) du malade, mis à dissoudre dans 3/4 de litre d’eau.

Le malade ne prend qu’une seule cuiller à dessert de cette potion un soir au coucher, et attend la réaction qui généralement se produit quelques heures après l’ingestion de la potion, sous la forme d’un symptôme artificiel semblable (et non pas identique) plus fort pour annihiler le mal naturel et disparaît ensuite de lui-même. Si la réaction ne se produit pas on reprend une autre cuiller à dessert de potion le lendemain, et ainsi de suite jusqu’à ce que la réaction se produise, et le traitement est suspendu car une amélioration arrive, et tant qu’elle dure, le traitement reste suspendu...

Pour en savoir +++ : therapie.informative@orange.fr - tél : 04 68 20 56 62 - Pierre CARLON